DSC01009

Une soirée seule à l’appartement. Après une longue journée de thèse (longue ne voulant malheureusement pas dire productive), je n’ai qu’une envie : m’avachir sur le canapé et me lobotomiser devant une série américaine. Vous savez, celles où des post-ados new-yorkais pleins aux as se lancent dans de longues diatribes sur le sens de leur vie d’enfants gâtés habillés en Marc Jacobs. J'ai honte mais j'adore ça...

Pour me mettre en condition, je me prépare un petit plat de fille. Un peu distingué s’il-vous-plaît, je m’apprête tout de même à me plonger dans un univers Upper East Side ! Idéal pour une petite soirée égoïste, ou à convertir en entrée pour un repas à deux.

DSC01010

Pour 2 personnes, en entrée

- 1 fenouil
- 1/2 pomme granny-smith
- 1 poignée de pignons de pin
- 1/2 citron
- Parmesan non râpé
- Huile d’olive
- Fleur de sel, poivre du moulin

Laver le fenouil et ne garder que le bulbe, éliminer les tiges vertes. Le couper en tranches très fines (pas plus de quelques millimètres d’épaisseur). Je le fais au couteau, faute de mieux, mais l'opération est certainement plus aisée avec une mandoline. Disposer sur l’assiette. Arroser de la moitié du jus de citron. Faire de même avec la pomme et arroser du reste de jus de citron pour éviter qu’elle noircisse. Faire griller les pignons de pin à sec dans une poêle. Découper des copeaux de parmesan. Les parsemer sur le carpaccio. Arroser d’un filet d’huile d’olive, saler et poivrer. Servir immédiatement.